L'Oreca 07 Duqueine au volant de laquelle Tristan arpente les pistes cette saison

A la veille des 24H du Mans, retour sur la saison de Tristan Gommendy

Actualité

Raccourcie à 5 manches en raison de la situation sanitaire, la saison 2020 des European Le Mans Series a démarré le 19 juillet dernier sur le circuit français du Castellet. L’occasion de rechausser les pneus pour Tristan Gommendy, qui porte fièrement les couleurs d’EQUIP AUTO pour la 3ème saison consécutive. 3 manches plus tard et à la veille du départ des 24H du Mans, revenons sur la première moitié de saison de Tristan. 

Nouvelle saison, nouvelle équipe

Tristan Gommendy rejoint Jonathan Hirshi chez Duqueine

5 mois après l'annonce de son arrivée chez Duqueine, Tristan Gommendy a repris la route avec son nouvel équipage pour une saison 2020 des ELMS amputée d'une course mais toujours aussi disputée.

Les objectifs de l'équipe sont clairs : marquer un maximum de points pour jouer régulièrement les têtes de série et viser le podium, et cela sur une saison plus courte. Peu de marge d'erreur, pour s'engager dans une compétition rude, dont Tristan Gommendy souligne l'excellent niveau de la concurrence : "C'est ce qui rend les podiums et les victoires aussi beaux !".


Des résultats en dents de scie, marqués par les faits de course

Les résultats de la Duqueine n°30 sont positifs mais plombés par des faits de courses

La saison 2020 a offert à notre pilote ambassadeur le privilège de se lancer à domicile, sur le circuit Paul Ricard du Castellet. Malgré des qualifications réussies qui ont permises à l’équipe de s’élancer depuis la 4ème position lors de la course, un accrochage au 23ème tour a forcé l'équipe à l'abandon suite à la casse d'une suspension. Le premier meeting s'est terminé prématurément malgré une course bien maîtrisée. Notre pilote ambassadeur disposera d’une seconde chance 20 jours plus tard pour briller à domicile.

La seconde manche du championnat a emmené l’équipe en Belgique sur le circuit de SPA-Francorchamps, où la Duqueine n°30 a connu un destin contraire à celui de la première course. Tristan Gommendy et son équipe se sont élancés de la 4ème sur la grille de départ et ont pu batailler pour les premières places pendant toute la course. Malgré un nouveau fait de course, une crevaison provoquée par un débris sur la piste, Tristan est parvenu à protéger une 4ème place bienvenue. Le Team Manager, satisfait de cette performance, a souligné les performances de la voiture, déjà démontrées au Castellet et lors des qualifications, ainsi que le travail des mécaniciens et pilotes pour porter la voiture au meilleur de ses performances.

Forte de ce résultat positif, l’écurie est retournée sur le circuit Paul Ricard. Une pluie imprévue est venue compliquée la préparation et a obligé l'équipe à s'adapter et modifier sa stratégie. La voiture a été au rendez-vous et lors du premier changement de pilotes, Tristan Gommendy se trouvait à la seconde position. Et puis, ces faits de course, encore : un tête-à-queue sur une zone humide et un accrochage avec une LMP3 achevèrent une nouvelle fois les espoirs de podium de l'équipe. En dernier relais, Tristan Gommendy n'a pas pu faire mieux qu'une 9ème place, malgré un rythme de course en phase avec celui des leaders. 

A la veille des 24 Heures du Mans, nous préférons retenir les bons chronos et l’efficacité de la voiture qu’une 10ème place au général, qui est assez peu représentative des performances de l’équipe, entachées par des faits de course subis à chaque étape. Les 22 points qui séparent la team Duqueine du podium ne sont pas irrattrapables. Toute l'équipe du salon EQUIP AUTO suivra attentivement les deux dernières étapes, qui auront lieu les 11 octobre et 1er novembre à Monza (Italie) et Portimao (Portugal).

 

Objectif : Le Mans

Tristan Gommendy est désormais concentré sur les 24H du Mans

Désormais, l’équipe entière est tournée vers la reine des courses automobiles : les 24H du Mans. Une course mythique que Tristan Gommendy disputera pour la 11ème fois de sa carrière. Et avec toujours la même envie de décrocher un podium sur lequel il est déjà monté à trois reprises. Il découvrira cette épreuve sous un jour nouveau en 2020. La course aura lieu à huis-clos et surtout en automne. Les conditions météorologiques et les 2 heures de nuit supplémentaire offriront une expérience parfaitement inédite. Une édition exceptionnelle, dont Tristan reconnaît le caractère spécial et qui ne laisse plus aucun droit à l’erreur.

Rendez-vous est pris le 16 septembre prochain pour les vérifications administratives et techniques qui inaugureront les 24H du Mans 2020, et le samedi 19 septembre à 14h30 pour le départ.


Pour retrouver l'actualité des ELMS (calendrier, résultats, classements...)