Interview

Réparer Demain : L'offre des réseaux et la diversification

Actualité

Dans un contexte de contraction du marché de l’après-vente, la diversification est une solution vers laquelle se tournent de plus en plus de réparateurs indépendants. Pour ces professionnels de l’automobile (garagistes, carrossiers, stations-service,…) l’offre des réseaux leur permet de diversifier ou de prolonger leur activité principale. EQUIP AUTO développe ce thème majeur depuis plusieurs sessions. Il en sera de même en octobre 2017 avec la présence d’enseignes majeures et la reconduction de « Univers VO » dédié au marché des véhicules d’occasion.

Pourquoi rejoindre un réseau, et faut-il miser sur la diversification du garage ? 

Réponses dans les interviews d'exposants et de réparateurs concernés par cette problématique.

Garage AD de la Juine (91) 

Didier Allaire, responsable du garage AD de la Juine (91)

D’après vous, quelles sont les valeurs ajoutées de votre réseau par rapport à des réseaux concurrents ?

"Le réseau AD nous apporte un bon accompagnement technique, une excellente logistique, un choix important de fournisseurs mais également une très bonne notoriété car des sommes importantes sont investies par le réseau dans la communication et cela apporte un gros plus."

Découvrez l'interview complète du garage AD


Centaure

Eric Mallen, Président du Groupe Centaure

Quel est l’ADN de votre offre auprès des professionnels ?

"Nous avons le réseau de distribution Centaure et le réseau de carrossiers Autoneo. Nous sommes un spécialiste des métiers de la peinture et de la carrosserie, or la peinture nécessite une véritable présence terrain. Nous ne nous contentons pas de livrer un produit, nous le mettons également en œuvre chez le client. Nos leviers sont nos distributeurs et leur compétence à accompagner les réseaux de réparation dans leur recherche de rentabilité. Cela passe par des offres de formation, par notre MDD (marque de distributeur) qui est sans doute l’une des meilleures du marché et par notre réseau de carrossiers."

Découvrez l'interview complète de Centaure


Euro Repar Car Service

Sébastien Migot, Responsable du réseau Euro Repar Car Service France

Qu’attendent d’un réseau les professionnels qui viennent vous voir ?

"Ils attendent plusieurs choses. D’abord, l’apport d’un grand groupe donne aux futurs adhérents un sentiment de confiance. Ensuite, notre présence en terme de communication les interpelle. Enfin, nos services et notre organisation sont aussi des raisons essentielles au fait de rejoindre notre licence. Et nous touchons par nos arguments tous les publics, qu’il s’agisse de MRA sous enseigne ou non, ou d’agents de marque. C’est aussi ce qui fait notre richesse."


Découvrez l'interview complète d'Euro Repar Car Service


Nexus

Benjamin Abitbol*, Business Development Manager France et Afrique francophone pour Nexus.

La diversification des métiers vous semble-t-elle nécessaire aujourd’hui ?

"Oui bien sûr. Pas seulement le VO mais aussi le VN et le financement de ces véhicules. L’objectif étant de conserver le client qui souhaite changer de véhicule. Un véhicule neuf acheté en concession, c’est un entretien en moins dans le garage indépendant. Nos garages sont également capables de proposer les mêmes offres que les constructeurs y compris le financement. Ce sont des outils de fidélisation."

Découvrez l'interview complète de Nexus

*Avec l’aide de l’ensemble des directeurs réseaux


Groupauto

Jean-Sébastien Bignozzi, Directeur des réseaux Groupauto et Partner's

D’après-vous quel sera le visage de la distribution de demain ?

"La distribution sera toujours plus professionnelle, organisée et performante en termes de disponibilité des pièces. La dimension « conseil » au garage prendra aussi plus de place à l’avenir dans les prérogatives de la « distribution » au service de la « réparation »."

Découvrez l'interview complète de Groupauto


Garage Précisium Sébastien Verrier Automobile (72)

Sébastien Verrier, directeur du garage Précisium Sébastien Verrier Automobile (72)

Quelle part le VO représente-t-il dans l’activité de votre garage ?

"C’est environ 50 % du chiffre d’affaires global de la société. Lorsque j’ai ouvert en 2009, j’ai eu tout de suite la possibilité de passer un accord avec un important faiseur de VO qui a mis des voitures à ma disposition…Et cela a pris tout de suite ! Au début, cela nous a permis de tester le potentiel de cette activité annexe. Aujourd’hui, nous vendons 180 à 190 voitures par an."

Découvrez l'interview complète du Garage Sébastien Verrier Automobile


Euromaster

Claude Tinguely, directeur du développement et de la franchise Euromaster

D’après-vous quel sera le visage de la réparation de demain ?

"La part du digital sera de plus en plus importante mais nous ne pourrons jamais nous passer d’une prestation de qualité et de proximité. Nous nous devons d’apporter les deux à nos consommateurs pour fluidifier le service et toujours garantir leur mobilité.Nous devrons continuer à développer les services à la carte pour nos clients, comme par exemple l’entretien sur les parcs de nos clients pour les flottes, avec des véhicules d’intervention toujours plus adaptés pour répondre aux demandes spécifiques."

Découvrez l'interview complète d'Euromaster


Edra Axial

Philippe Herran, Président du groupe Edra / Axial / Best Repair

De quelles manières accompagnez-vous les garagistes au quotidien ?

"Il est nécessaire d’avoir un accompagnement régulier de nos adhérents. Pour cela, nous avons un responsable régional dédié qui offre une vraie proximité aux acteurs locaux. Ensuite, nous réalisons un suivi des statistiques commerciales, nous organisons des animations techniques ainsi que des formations thématiques qui ne concernent pas seulement la partie mécanique, mais aussi les aspects sociaux, de gestion ou encore d’organisation, comme l’accueil client par exemple. Enfin, nous communiquons aussi beaucoup sur la vie du réseau."

Découvrez l'interview complète d'Edra Axial


Autodistribution

Laurent DESROUFFET, Directeur commerce et Réseaux Véhicules Légers chez Autodistribution

Quels sont les 3 leviers de votre offre auprès des garagistes ?

"Nous agissons sur la disponibilité des pièces multi-métiers, c’est-à-dire aussi bien en mécanique, qu’en carrosserie, en peinture, en équipements de garage. Cela signifie que nous devons être capables de dire « oui » le plus souvent possible à nos garagistes sur les produits multimarques. Ensuite, nous faisons en sorte que nos garagistes soient le plus compétitifs possible grâce, notamment, à nos conditions commerciales. Enfin, nous continuons à leur apporter l’ensemble des formations technologiques liées aux évolutions des véhicules. Car il y a l’électrique et l’hybride, bien sûr, mais il y a aussi encore fort à faire sur l’embrayage qui a beaucoup évolué ces 10 dernières années, ou encore sur la gestion moteur diesel qui tient désormais beaucoup de la mécatronique."

Découvrez l'interview complète d'Autodistribution


POINT S

Joël Arandel, Directeur Marketing de Point S

La diversification des métiers (VO, etc.) vous semble-t-elle nécessaire aujourd’hui ?

"Oui, même si la diversification doit être maîtrisée. Chez nous, les centres se diversifient depuis longtemps avec des prestations liées à l’entretien auto : révision constructeur, climatisation… mais aussi avec le développement de boutiques en libre-service pour vendre des produits d’entretien, des essuie-glaces, des accessoires, etc. Nous développons également de nouveaux services pour faciliter le parcours du consommateur : véhicule de courtoisie, gardiennage, conciergerie… De plus, certains de nos adhérents ouvrent un centre Point S pour diversifier leur activité. C’est ainsi que nous avons des concessionnaires auto, des carrossiers, des dépanneurs… qui se lancent dans l’entretien rapide avec Point S pour proposer des services complémentaires à leurs clients."

Découvrez l'interview complète de Point S