EBP Méca : « Avec EQUIP AUTO, nous avons une relation de longue durée »

Très attaché à la biennale de l’après-vente, EBP MéCa revient cette année avec le logiciel de gestion d’atelier MRoad et des partenariats en pagaille. Le point avec Herta Gavotto, directrice des opérations.

Pourquoi avez-vous choisi de participer à EQUIP AUTO 2019 ? 

EBP MéCa participe au salon régulièrement depuis la création de la filiale en 2013. Quant à moi, à titre personnel, je participe à EQUIP AUTO depuis 2000…Nous avons donc une relation de longue durée avec le salon ! Je pense qu’en France, EQUIP AUTO est le seul lieu de rencontre et d’échanges dans l’après-vente automobile qui soit aussi large et rassemble tous les acteurs de la filière, tant dans la distribution, que dans la réparation ou le service. C’est donc un lieu où nous pouvons privilégier les rencontres avec nos partenaires, nos clients, etc.

 

Qu’attendez-vous de votre présence sur le salon ? 

J’attends surtout qu’il y ait le plus de monde possible et j’attends de voir quel accueil le public fera à nos nouveaux services. Bref, j’attends de cette édition 2019 qu’elle soit une grande fête, faite de rencontres et d’éventuels nouveaux partenariats. J’attends enfin, grâce aux conférences très intéressantes organisées cette année, de pouvoir apprendre, mais aussi partager les visions des différents acteurs qui interviendront sur des sujets passionnants.

Quelle sera votre actualité sur EQUIP AUTO ?

Notre principale actualité, mais aussi notre coup de cœur, c’est bien sûr notre nouveau logiciel MRoad que nous avons plaisir à présenter. Nous annonçons également un partenariat avec la startup WeProove qui nous permet de proposer des services différents puisque nous pouvons ainsi apporter, au sein de notre logiciel de gestion, une branche « tour du véhicule mobile ». Cela permet au réparateur d’allier gestion et mobilité et de se concentrer sur les relations commerciales avec son client automobiliste.

Nous participerons également à la conférence « Préparer demain » qui aura lieu demain, vendredi, à 16h40, sur les logiciels de gestion atelier.

Enfin, nous avons souhaité être un peu décalé en mettant en place notre jeu « Gagnez des émeraudes ». Le but : faire gagner, pendant le salon, deux bagues serties d’émeraudes. L’idée de ce jeu est de mettre en avant ces femmes qui, bien souvent, s’occupent de la gestion des garages pendant que les hommes sont dans les ateliers…

 

Justement, ce soir, à 16h35, a lieu une conférence sur les femmes de l’Aftermarket, que pensez-vous de cette mise en avant ?

J’en suis très heureuse. Il est vrai que les métiers de la pièce, historiquement, sont très masculins. Mais les choses changent et le digital a beaucoup aidé ce type d’évolution. Alors si cette conférence peut permettre d’éveiller des vocations chez les femmes, c’est tant mieux, car nos points de vue sont forcément différents de ceux des hommes et c’est cela qui fait la richesse d’un métier, et, en l’occurrence, de toute une filière.