Equip Auto sur flickr

La Tunisie, le mercredi 14 Octobre 2015

Tunisie_Drapeau

Son secteur des composants ne cesse de croître, des pièces métalliques ou plastiques, à l’assemblage de composants électroniques ou électriques. La Tunisie reprend des couleurs, organise son marché intérieur tout en développant l’export, grâce à son savoir-faire et son tarif horaire attractif.

Schéma de la distribution

Tunisie_Schéma de distribution

Chiffres clés 

  • En 2014, moins de 30% des ménages tunisiens possédaient une voiture, soit 737 700 foyers équipés.
  • 1 800 000 véhicules étaient enregistrés au service de l’Agence Technique des Transports Terrestres ; cette donnée reste approximative et est surévaluée, une part importante de véhicules ne circulent pas, certains ont été détruits ou mis à la casse sans que les propriétaires ne le signalent.

Le marché tunisien

  • La Tunisie fait partie des rares pays qui ont recours à un régime de quotas. Ce régime a été mis en place en 1995 dans le but de réguler la circulation des devises et d’équilibrer la balance commerciale entre l’exportation de pièces de rechange et l’importation de véhicules.
  • Le système consiste à attribuer à chaque concessionnaire un quota de véhicules à importer par an selon l’importance de son réseau et ses performances.
  • Le ministère du commerce a accordé, au total, l’importation de 45.000 véhicules en 2014 et 60.000 véhicules en 2015. Ces quotas sont toujours considérés comme insuffisants par les concessionnaires malgré leur augmentation.
  • La restriction des quotas provoque un marché régi par la demande et encourage la croissance du marché parallèle, fonctionnant sur le segment des ré-immatriculations (véhicules dont la 2ème mise en circulation est la Tunisie).
  • Il y a eu 81 362 nouvelles immatriculations en 2014, réparties entre le marché officiel (66%) et le marché parallèle (34%).

Nouvelles immatriculations

Tunisie_Immatriculations
* la différence entre les quotas annuels d’importation (45 000) et le total annuel des 1ères immatriculations s’explique par les
ventes de stocks de véhicules neufs et qui n’ont pas été vendus lors des années précédentes.
  • Ce marché parallèle correspond aux ventes réalisées en dehors des circuits organisés et officiels des concessionnaires. Notamment (déjà évoqués plus haut), les tunisiens résidants à l’étranger peuvent importer des véhicules d’occasion grâce à un privilège fiscal (FCR). Ces véhicules sont donc ré-immatriculés en Tunisie, mais, ce privilège est souvent détourné et fait l’objet d’un commerce illégal.
  • Le segment des ré-immatriculations a augmenté de presque 50% et représente, en 2014, 34% de l’ensemble des immatriculations.
  • L’Organisation de Défense du Consommateur (ODC) a appelé à la libéralisation du marché qui permettrait de retrouver un équilibre entre l’offre et la demande, et une baisse du commerce parallèle. Le marché des camions a été, quant à lui, ouvert depuis 2012.
  • Les indicateurs du secteur de la distribution automobile en Tunisie, notamment le taux d’équipement des ménages relativement réduit et la demande qui demeure structurellement supérieure à l’offre, témoignent du potentiel de croissance de ce secteur.
  • La marque Citroën est leader sur le marché tunisien avec 5 670 voitures vendues en 2014, soit 10,6% de part de marché.
  • Le groupe ENNAKL Automobiles, constitué des marques Volkswagen, Audi, Seat et Porsche, reste le premier groupe automobile avec 14,2% de part de marché en 2014. En avril 2015, le groupe ENNAKL a élargi son offre en lançant la marque Skoda sur le marché tunisien.
  • 4 groupes de concessionnaires sont inscris à la bourse de Tunis :
    • En mars 2008, le groupe Artes/ Mzabi, concessionnaire des marques Renault et Nissan.
    • En juin 2010, le groupe Ennakl/ Poulina (Groupe Volkswagen), dans le cadre d’une double cotation, à la Bourse de Tunis et à la Bourse de Casablanca.
    • En novembre 2013, le groupe City Cars/ Bouchamaoui, concessionnaire de la marque Kia Motors.
    • En mai 2015, le groupe familial Loukil a introduit son pôle automobile (UADH) ; il représente les marques Citroën, DS, Renault Trucks et Mazda.

Part de marché des intervenants

Ranking des acteurs du secteur

Tunisie_Ranking

Top 10 distributeurs et marques

Tunisie_Top10

Sources : GiPA sa



Bienvenue dans l'univers EQUIP AUTO - Le salon international des services à la mobilité connectée - Les rencontres capitales de l'après-vente automobile

Le monde de l'après-vente s'ouvre à vous

Salon international et biennal, EQUIP AUTO se tiendra, pour sa 23ème édition, du mardi 17 au samedi 21 Octobre 2017 à Paris Expo Porte de Versailles. Cet événement rassemble 96 000 décideurs, réparateurs, distributeurs, industriels, investisseurs et professionnels des marchés automobiles. Découvrez nos 1 400 exposants représentants les secteurs "Pièces, équipements et composants", "Réparation, maintenance et diagnostic", "Pneumatiques, jantes et accessoires", "Outillage", "Carrosserie, Peinture", "Lavage, aire de services et dépannage", "Lubrifiants et produits d'entretien", "Services aux professionnels", "Réseaux d'entretien et de distribution", "Univers VO" et "Trade & Sourcing".

Connectivité, Digitalisation, Innovation, Mobilité, Services

En 2017, le salon EQUIP AUTO mettra l'accent sur ces 5 mots-clés avec un focus mobilité-connectivité. En 2015, un espace startups et un espace académie digitale avaient ouverts pour permettre d'amorcer ces sujets d'actualités pendant le salon.

5 jours de business, de services et d'événements

EQUIP AUTO vous accueille dans un environnement convivial et professionnel avec une sectorisation efficace mettant en valeur l’après-vente et les services pour tous les véhicules, qu'ils soient des VL, des VUL, des poids lourds, des bus et autocars, des deux roues ou des véhicules agricoles, de travaux publics et spéciaux.